Gestion privée – Caisse d’Epargne Gestion privée – Caisse d’Epargne Rendez-vous ?

Le magazine en ligne de la Gestion Privée Caisse d’Epargne pour vous guider dans vos projets patrimoniaux.

Rendez-vous ?
Placements
À Lire - Epargne Financière
2 min
338 avis

Marchés financiers : 3 conseils pour garder la tête froide quand les marchés sont chahutés

Les bourses mondiales connaissent depuis quelques mois une plus grande volatilité liée aux incertitudes sanitaires, géopolitiques et aux tensions inflationnistes. Un contexte parfois difficile à comprendre et anxiogène lorsque l’on investit sur les marchés. Il est donc légitime de se poser la question : doit-on organiser ses avoirs financiers différemment pour les mettre à l’abri des éventuelles secousses ? La réponse avec Cécile Coupier-Ferando, animatrice commerciale Gestion Privée à la CEPAC et Renald Segard, Responsable Développement et Gestion d’Actifs chez Natixis Investment Managers.

Pensez long terme

S’il est tentant de céder à vos émotions lors d’un décrochage sur les marchés, ne vous précipitez pas pour prendre une décision : l’investissement en Bourse demande de la patience et du sang-froid. Il sera bien souvent préférable d’alléger son exposition plutôt que de solder ses positions en sortant complètement du marché.

Prenons par exemple comme référence un indice boursier international, le MSCI World avec les dividendes réinvestis, entre janvier 1999 et décembre 2021. Quels pourraient être les gains pour un épargnant durant ces 23 années, selon les scénarios ?
• Scénario 1 : l’épargnant a investi durant toutes les séances de Bourse (6 001 jours). Son gain annualisé serait de + 6,5 %.
• Scénario 2 : il a manqué les 10 meilleures séances de Bourse durant la période, son gain serait quasiment divisé par 2 en ne s’élevant plus qu’à + 3,5 %.
• Scénario 3 : il a manqué les 40 meilleures séances de Bourse durant la période, pouvant perdre alors -1,1 % par an.
• Scénario 4 : il a manqué les 70 meilleures séances de Bourse durant la période, la perte s’approchant alors des -4,5 % par an.

Lorsque l’on parle d’investissement boursier, la longévité est donc clé. Avec l’aide de votre conseiller, vous avez construit une stratégie patrimoniale qui tient compte de votre profil de risque, vous avez choisi des investissements diversifiés dont la durée recommandée correspond à l’horizon de vos projets. Maintenez ce cap dans ces phases « émotionnelles » de marché. Pour limiter l’impact des fluctuations de marché et limiter les risques sur le long terme, n’hésitez pas à investir en plusieurs étapes et de façon régulière.

Soyez réactifs

Si vous gérez seul votre portefeuille, surveillez l’actualité et procédez à des arbitrages réguliers. Pas question de faire l’autruche si les marchés sont chahutés ! Rencontrez votre conseiller pour vous assurer que vos investissements sont toujours en phase, bien au-delà même des conditions exceptionnelles des marchés, avec votre profil de risque, vos objectifs personnels et votre horizon d’investissement.
Enfin, des baisses brutales des marchés peuvent aussi devenir des opportunités d’entrée ou de renforcement de vos actifs, en respectant la diversification : chaque investissement performe différemment sur des périodes similaires. Diversifier vos placements vous permettra de lisser les risques – sans pour autant les éliminer. En bref, ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier.

Bon à savoir
En gestion libre, plusieurs options sont à votre disposition pour vous aider à gérer votre contrat d’assurance vie, par exemple. L’option Stop Loss offre la possibilité de sécuriser automatiquement vers le support en euro le capital constitué sur les unités de compte détenues, lorsqu’une moins-value est constatée et que le seuil défini par l’épargnant est atteint.

Pensez à vous faire accompagner en optant pour la gestion déléguée

Dans ce cas, vous avez confié la gestion de votre épargne à des professionnels à même de prendre les meilleures décisions d’investissement pour diversifier votre portefeuille et s’adapter aux mouvements des marchés, avec un seul objectif : concilier actifs performants et résistants.
En fonction de l’actualité économique et financière, le gérant réalise des arbitrages pour saisir les opportunités du marché et chercher le meilleur couple rendement/risque en fonction de votre profil investisseur. Vous êtes informé de chaque décision prise et recevez des rapports de gestion réguliers selon la périodicité prévue dans votre contrat. L’idéal si vous ne souhaitez pas vous soucier de la gestion de votre patrimoine ou si vous n’en avez pas le temps !

En conclusion, l’important pour votre stratégie, c’est d’anticiper pour ne pas vous laisser surprendre et de garder le cap : des événements de court terme ne doivent pas remettre en cause des décisions de long terme. En cas de doute, parlez-en avec votre conseiller.

Investir sur un marché financier vous expose à un risque de perte en capital. Cette exposition varie en fonction des supports sélectionnés. Parlez-en à votre conseiller.
Rédaction achevée au 31/03/2022, sous réserve d’évolutions de l’actualité économique et financière, ainsi que des dispositions fiscales, juridiques et réglementaires.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Vous avez noté cet article.

ARTICLES SIMILAIRES