Gestion privée – Caisse d’Epargne Gestion privée – Caisse d’Epargne Rendez-vous ?

Le magazine en ligne de la Gestion Privée Caisse d’Epargne pour vous guider dans vos projets patrimoniaux.

Rendez-vous ?
À Lire - Immobilier
2 min
45 avis

Comment concilier investissement immobilier et développement durable ?

En immobilier, le critère écologique fait dorénavant partie des préoccupations majeures des investisseurs et des obligations des acteurs du secteur. Si la réglementation est ambitieuse sur le sujet, les acquéreurs, propriétaires, locataires et investisseurs y attachent également beaucoup d'importance. Comment concilier investissement immobilier et développement durable ? Le point sur les solutions qui vous permettent de valoriser un patrimoine tout en limitant son impact sur l'environnement avec François Strano, Directeur Régional Île-de-France et Département et région d'Outre-Mer chez BPCE Solutions immobilières.

Investir dans les programmes neufs aux normes environnementales exigeantes

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier résidentiel tout en intégrant le critère écologique dans votre démarche, la bonne approche consiste à porter votre choix sur des programmes neufs bénéficiant des labels écologiques en vigueur. Depuis 2012, les constructeurs sont dans l’obligation de respecter des normes environnementales strictes : la réglementation technique RT 2012 a ouvert la voie, succédant au label BBC – Bâtiment basse consommation. Ces deux labels garantissent que les biens bénéficient d’une importante efficacité énergétique et qu’ils limitent leur impact sur l’environnement.
Depuis le 1er janvier 2021, c’est la réglementation environnementale RE 2020 qui a pris le relais, encore plus ambitieuse que la RT 2012 puisqu’elle intègre la notion de « bas carbone ». « La réglementation environnementale RE 2020 favorise l’usage des matériaux biosourcés et de l’éco-construction. On observe, par exemple, une recrudescence des programmes immobiliers construits à partir de bois », ajoute François Strano. La consommation énergétique des bâtiments est de fait plus limitée qu’auparavant. D’autres labels écologiques existent tels que le HQE – Haute Qualité Environnementale –, BREEAM et LEED, qui vous permettront d’identifier plus facilement les programmes immobiliers durables.

Investir durablement, une opportunité pour bénéficier d’une fiscalité avantageuse

Afin d’optimiser votre investissement immobilier locatif, vous pouvez aussi miser sur des biens moins récents. À certaines conditions, notamment dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, ils pourront vous ouvrir le droit à des dispositifs fiscalement avantageux.
Le dispositif Pinel vous permet ainsi de bénéficier, sous conditions, d’une réduction d’impôt de 12 % du prix d’achat sur six années de mise en location, voire de 18 % sur neuf années de location. Le taux peut même être porté à 21 % en cas de prorogation du bail pour trois années supplémentaires. Pour y être éligible, le logement doit notamment respecter les performances énergétiques et les normes techniques en vigueur en appliquant les labels BBC 2005 et RT 2012 qui visent à réduire l’impact énergétique des logements sur l’environnement. À la clé, vous investissez durablement, vous percevez des loyers régulièrement et vous bénéficiez d’une réduction d’impôt importante tout en constituant un patrimoine immobilier. « Plus que jamais, l’investissement durable a du sens. En terme de gestion de patrimoine, il existe certains avantages fiscaux liés aux produits neufs (Pinel par exemple) », ajoute François Strano.
Le statut LMNP est une autre possibilité avec son abattement de 50 % sur les revenus générés par la location (charges locatives comprises)… d’autant qu’il permet de percevoir jusqu’à 23 000 € de revenus locatifs par an. Là encore, privilégiez si possible l’achat d’un bien immobilier « écologique » : vous rendrez ainsi votre bien plus attractif, tant pour la location que dans la perspective d’une revente.
L’immobilier ancien n’a pas non plus dit son dernier mot, il peut également être une source d’investissement rentable, durable et avantageux d’un point de vue fiscal. Le dispositif Malraux est à ce titre des plus intéressants : vous pouvez profiter d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 30 % du montant des travaux engagés dans des bâtiments prestigieux à caractère historique. Et si vous orientez votre investissement vers un bien immobilier situé dans un bâtiment classé monument historique, l’opération sera d’autant plus profitable : le coût des travaux de rénovation de même que les intérêts de l’emprunt peuvent être déductibles à 100 %.

Rédaction achevée au 06/09/2021 par BCPE Solutions Immobilières, sous réserve d’évolutions de l’actualité économique et financière, ainsi que des dispositions fiscales, juridiques et réglementaires.
La Caisse d’Epargne s’appuie sur l’expertise de BPCE Solutions immobilières pour vous accompagner dans votre projet et vous proposer une offre globale en immobilier de placement adaptée à vos besoins : bénéficier d’une fiscalité avantageuse, protéger sa famille, préparer sa retraite ou générer un complément de revenu, grâce à un accès simultané à des produits immobiliers neufs et anciens, tant en accession qu’en investissement : Pinel, Malraux, LMNP, nue-propriété, déficit foncier, monument historique, appartements anciens libres ou occupés.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Vous avez noté cet article.

ARTICLES SIMILAIRES