Gestion privée – Caisse d’Epargne Gestion privée – Caisse d’Epargne Rendez-vous ?

Le magazine en ligne de la Gestion Privée Caisse d’Epargne pour vous guider dans vos projets patrimoniaux.

Rendez-vous ?
À Lire - Mécénat
2 min
126 avis

C’est dans mes cordes

Où l'on a plus d'une corde vocale à son arc.

1986, Paris. La jeune Karine Deshayes est en plein cours de solfège quand son professeur s’interrompt et part chercher l’un de ses collègues. Après avoir entendu la voix de l’adolescente, il est sûr d’avoir perçu un vibrato naturel. Seulement, c’est pour étudier le violon qu’elle est là, pas le chant…

En effet, l’élève pratique assidûment l’instrument à cordes depuis huit ans déjà ! Bien qu’elle prenne grand plaisir à pousser la chansonnette, l’adolescente n’a jamais imaginé avoir un talent particulier. Pourtant, l’intuition de son enseignant est confirmée par le professeur de chant dépêché en express. Ce dernier incite alors Karine Deshayes à suivre ses cours.

À 14 ans, la jeune fille commence donc le chant pour la première fois… et c’est la révélation ! À la différence du violon, elle est éblouie par la facilité qu’elle a à s’exprimer en chantant. Grâce à son oreille musicale façonnée par ses années de violoniste, Karine Deshayes chante parfaitement juste. Elle peut donc rapidement s’amuser sur de petits airs simples. Aux oubliettes l’archet, son instrument sera désormais sa voix !

Malgré tout, la musicienne doit attendre sa majorité pour connaître sa tessiture et savoir si son rêve de devenir chanteuse lyrique peut se réaliser. Et avec le temps, ses professeurs sont perplexes : ni trop dans les aigus, ni trop dans les graves, sa voix ne rentre dans aucune case ! Un instant découragée, la jeune femme se rend rapidement compte de la chance qu’elle a. Libérée de toute étiquette, elle peut facilement varier les premiers petits rôles à l’opéra. Très vite, sa carrière est lancée ! Aujourd’hui, toujours inclassable et unique, la voix de Karine Deshayes est reconnue comme l’une des plus belles de la scène lyrique française.

À l’image de Karine Deshayes, marraine de l’opération Tous à l’Opéra ! en 2020, la Caisse d’Epargne reste engagée pour la musique et la culture, même en cette période particulière. Alors, en attendant le retour de cette grande dame sur les planches de l’Opéra, la Caisse d’Epargne se mobilise pour reprendre au pied levé ses événements, les Grands Concerts Radio Classique Caisse d’Epargne dès la réouverture des lieux de culture.

Photo : © Aymeric Giraudel

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Vous avez noté cet article.

ARTICLES SIMILAIRES