Gestion privée – Caisse d’Epargne Gestion privée – Caisse d’Epargne Rendez-vous ?

Le magazine en ligne de la Gestion Privée Caisse d’Epargne pour vous guider dans vos projets patrimoniaux.

Rendez-vous ?
À Lire - Mécénat
2 min
16 avis

Changement de programme !

Où l’on ne s’attendait pas à rencontrer son auditoire.

2014, Conservatoire à rayonnement régional de Paris. Le tout jeune pianiste Sélim Mazari a le trac. Il s’apprête à partager la scène avec une pointure de la musique : le violoncelliste mondialement reconnu Yo-Yo Ma. Il y a de quoi être un peu nerveux !

En effet, jouer avec cet interprète à la carrière bien établie est une opportunité rêvée pour Sélim Mazari, âgé d’une vingtaine d’années seulement. Et le pianiste n’est pas au bout de ses émotions… Cinq minutes avant la répétition générale, Yo-Yo Ma bouscule le programme : la répétition sera publique ! Mais oui, pourquoi les élèves n’en profiteraient-ils pas ?

Pas besoin de le dire deux fois : les élèves remplissent à toute vitesse les places dans l’auditorium. En quelques minutes, il n’y a plus un siège vide ! Les deux musiciens n’ont plus qu’à interpréter la Fantasiestücke, opus 77 de Schumann, devant un auditoire captivé.

Loin d’être une mauvaise surprise, cette décision de dernière minute fait de cette performance un moment exceptionnel pour le pianiste. Sa courte collaboration avec Yo-Yo Ma l’a définitivement marqué, au point qu’il dise : « En l’espace de 20 minutes ensemble, 40 en comptant la répétition, j’en ai appris plus que j’apprends parfois avec les gens sur plusieurs années » !

À ce jour, cette performance est d’ailleurs l’un des meilleurs souvenirs de la carrière de Sélim Mazari. Une carrière qui a encore de beaux jours, et probablement de nombreuses autres surprises, devant elle…

À votre tour, faites la rencontre de Sélim Mazari ! Avec l’orchestre de chambre Mannheim, le pianiste explorera le répertoire de Mozart à travers deux concertos et une symphonie. Rendez-vous à Aix-en-Provence le 1er mars 2022, au Grand Théâtre du Jeu de Paume !

Crédits photo : © Caroline Doutre

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Vous avez noté cet article.

ARTICLES SIMILAIRES