Gestion privée – Caisse d’Epargne Gestion privée – Caisse d’Epargne Rendez-vous ?

Le magazine en ligne de la Gestion Privée Caisse d’Epargne pour vous guider dans vos projets patrimoniaux.

Rendez-vous ?
À Lire - Mécénat
3 avis

On vous épargne les présentations

Où l’on découvre le lien entre Marie Curie et Diderot.

Dans son encyclopédie de 1755, Diderot fait l’éloge d’un domestique au comportement bien étrange. Alors que ses maîtres dorment, celui-ci fouille chaque recoin de leur demeure à la recherche du moindre petit objet de valeur. Le philosophe inciterait-il au vol ?

Bien au contraire, cet employé appelé « homme d’épargne » est chargé de s’assurer que tout ce qui peut encore servir n’est pas jeté ou égaré. Diderot souhaite par-là prouver les bienfaits de l’épargne.

C’est à cette même époque que Benjamin Franklin, l’un des pères fondateurs des États-Unis, en vante les vertus lors de ses nombreux déplacements en France. Et ses discours enthousiastes ne vont pas tomber dans l’oreille d’un sourd !

En effet, Franklin compte parmi ses proches amis la mère du jeune Benjamin Delessert. Celui-là même qui sera à l’origine de la création de la Caisse d’Épargne un demi-siècle plus tard.
Désormais popularisée, l’épargne n’arrête pas pour autant de faire parler d’elle. Elle devient même sacrément célèbre.

Par exemple, dans les clientes de la Caisse d’Épargne on trouve une certaine Marie Curie. Entre deux découvertes révolutionnaires, elle y dépose chaque mois les économies de son couple. De quoi s’assurer un petit budget éprouvette ! Quelques années plus tard, Jules Vernes pousse l’engagement d’un cran en devenant administrateur de la Caisse d’Épargne d’Amiens. Louis Lumière, l’inventeur du cinéma, l’imitera avec celle de Lyon.

Des personnalités qui, à l’image de leur banque, ont marqué l’Histoire !

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Vous avez noté cet article.

ARTICLES SIMILAIRES