Gestion privée – Caisse d’Epargne Gestion privée – Caisse d’Epargne Rendez-vous ?

Le magazine en ligne de la Gestion Privée Caisse d’Epargne pour vous guider dans vos projets patrimoniaux.

Rendez-vous ?
À Lire - Mécénat
2 min
10 avis

T’aurais une bonne adresse dans le coin ?

Où l'on découvre le bouche-à-oreille 2.0.

Paris, un dimanche matin de 2008. Fany Péchiodat, seule, scrute avec attention toutes les vitrines qui l’entourent. Un nouveau restaurant ? Un bar caché ? Une librairie minuscule ? Rien ne lui échappe. Jusqu’au soir, tard, elle arpente ainsi les rues de la capitale, à l’affût…
La jeune femme elle-même ne sait pas précisément ce qu’elle cherche. L’idée est justement de dénicher tout un tas de lieux encore inconnus. Et ces longues balades sont devenues un vrai rituel : chaque semaine, sans exception, Fany Péchiodat repart à la chasse. Très vite, sa réputation de collectionneuse d’adresses s’amplifie. Alors que de plus en plus d’amis la contactent pour ses conseils, elle a une idée. Et si elle envoyait régulièrement ses nouvelles trouvailles directement par e-mail à ses proches ?
Elle réunit alors sa sœur Amandine, adepte d’écriture, et Kanako Kuno, une illustratrice japonaise repérée dans un petit atelier. Bientôt, deux autres amis rejoignent l’aventure. Et ils ne chôment pas ! Tous les soirs et week-ends, après le travail, la fine équipe se retrouve sur le canapé de Fany pour plancher sur le projet. En quelques mois, My Little Paris voit le jour : une newsletter gratuite spécialisée dans les bons plans parisiens. Et lorsque le tout premier e-mail est enfin prêt, les cinq amis regroupent l’ensemble de leurs contacts personnels et le leur envoient. Pour eux, hors de question d’investir dans de la publicité, ni maintenant, ni jamais. Si My Little Paris se fait connaître, ce sera par le bouche-à-oreille ou rien ! Pari réussi puisqu’en seulement quelques mois, les abonnés passent de cinquante à… plusieurs milliers. Aujourd’hui, ils sont quatre millions à s’arracher les bons plans de My Little Paris à Paris, mais aussi à Lyon et Marseille.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Vous avez noté cet article.

ARTICLES SIMILAIRES