Gestion privée – Caisse d’Epargne Gestion privée – Caisse d’Epargne Rendez-vous ?

Le magazine en ligne de la Gestion Privée Caisse d’Epargne pour vous guider dans vos projets patrimoniaux.

Rendez-vous ?
Avec l’assurance vie, l’epargne retraite peut rapporter plus
À Lire - Retraite
0 avis

Avec l’assurance vie, l’épargne retraite peut rapporter plus

Cette enveloppe fiscale a de réels atouts pour préparer sa retraite. Mais la baisse des taux d’intérêt sur les marchés financiers oblige à rechercher de nouvelles opportunités pour concilier recherche de performance et sécurité.

Investir pour sa retraite à 2 % par an ((Il s’agit d’estimations. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.)) ? C’est ce qui pourrait attendre les Français s’ils n’adaptent pas leur stratégie au nouvel environnement économique et financier. Pour préparer leur vie post-professionnelle, ils ont, avec raison, toujours fait confiance à l’assurance vie. Le support en euros, garanti, leur a offert ces dernières décennies d’excellents rendements, en toute sécurité. « Mais avec la baisse continue des taux d’intérêt sur les marchés financiers, les fonds en euros rapportent de moins en moins. Au cours des prochaines années, leur rémunération devrait probablement baisser autour de 2 % par an ((Il s’agit d’estimations. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.)) », prévient David Flipo, responsable du département Marketing et Expertise à la Caisse d’Epargne Nord France Europe.

Recherche du potentiel de performance

Un rendement modeste pour une épargne souvent investie pour dix, quinze ou vingt ans, d’ici à la retraite. « Or, en prenant parfois seulement un peu plus de risque, on peut espérer trouver de la performance sur d’autres supports », souligne David Flipo. Au sein de votre contrat, et selon votre profil, vous êtes en effet libre – sans déclencher la moindre imposition -, de transférer votre épargne par exemple sur des fonds en actions ((Les unités de compte peuvent varier à la hausse comme à la baisse. Investir sur les marchés financiers peut entraîner une perte en capital.)) (européennes, américaines, investies sur certains secteurs économiques comme l’agro-alimentaire, les biens de consommation, les matières premières, etc.) ou sur des SCPI, qui permettent d’investir dans l’immobilier sans s’occuper de la gestion du bien. « Le choix de supports est si vaste qu’il est possible de construire une allocation adaptée à chaque client, en fonction de ses objectifs, de ses besoins et de son profil », note David Flipo. Pour en profiter, il suffit de prendre rendez-vous avec son conseiller.

Des garanties pour limiter le risque

Par exemple, si vous n’avez pas besoin de votre épargne avant huit ou dix ans, la Dimension Garantie de certains contrats vous permet de diversifier vos versements, en écartant à terme tout risque de perte en capital. L’assureur promet en effet de vous restituer au moins les sommes versées, hors frais, même en cas de difficultés sur les marchés, à la date que vous aurez choisie ((En cas de rachat au bout de 8 ans, si votre contrat présente une moins-value, vous disposez d’une garantie destinée à la compenser.)). Plus elle est lointaine, plus la part de vos versements allouée aux autres supports2 du contrat est importante (25 % par exemple si vous avez huit ans devant vous). Le reste est placé sur le fonds en euros. Si les intérêts du support en euros sont supérieurs aux pertes, le calcul est simple : les intérêts qu’il rapportera au fil des années combleront si besoin les pertes éventuelles des autres supports.

Une autre piste est d’opter pour des fonds à formule. Ils offrent une protection en capital, totale ou partielle, d’ici une échéance prédéterminée. Leur performance dépend, elle, de l’évolution des marchés financiers dans l’intervalle. Si les SCPI n’offrent pas ces garanties, leur marché est normalement moins volatil. Elles louent des immeubles et reversent aux épargnants qui les souscrivent une quote part des loyers. La rentabilité peut varier au fil des années mais elle est un excellent moyen de diversification.
 
Document à caractère publicitaire et sans valeur contractuelle.
Rédaction achevée au 22/12/2014, sous réserve d’évolutions de l’actualité économique et financière, ainsi que des dispositions fiscales, juridiques et réglementaires en vigueur.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Vous avez noté cet article.

ARTICLES SIMILAIRES